Vous avez dit « retraite » ?

benoit huot

Vous avez dit « retraite » ?

Benoît Huot

Nageur handisport, multi-champion paralympique, Membre de l’Ordre du Canada et Chevalier de l’Ordre national du Québec

http://www.benoithuot.com

La retraite est un bien grand mot, un mot que je devrais éviter d’utiliser car il passera bien de l’eau sous les ponts avant d’y arriver. C’est un terme qui est pourtant revenu dans mon vocabulaire à plusieurs reprises lors des 12 derniers mois.  Je parle bien sûr de ma récente retraite sportive des bassins de compétition qui a eu lieu à la fin de janvier 2019.  J’appréhendais ce moment depuis quelques années et j’étais enfin bien outillé après toutes ces années pour faire la transition.  Mon plan d’action était précis, composé d’un retour sur les bancs d’école au MBA de l’Université de Queens ainsi que d’une planification judicieuse des finances familiales pour faciliter cette transition.  Avec la venue dans ce merveilleux monde de notre petite Mila-Grace qui vient tout juste d’avoir 1 an, je sentais que j’avais accompli tous mes objectifs sportifs et que le moment était venu de passer plus de temps à la maison en famille.

Maintenant que la fin du programme académique approche, je peux facilement dire que j’ai pris la bonne décision.  En revanche, mon plan d’être plus présent à la maison n’a pas été un franc succès.  Suite à ma collaboration avec le Comité Paralympique Canadien pour le lancement de la « Super Série Paralympique », je suis devenu en l’espace de quelques mois l’hôte d’un projet qui a pour objectif de présenter en direct les différents championnats du monde de parasports.  Notre mission est de partager les histoires de nos para-athlètes et offrir aux Canadiens une plateforme de webdiffusion sur les performances de nos champions. À l’exception des Jeux Paralympiques, c’est une première au Canada et nous en sommes très fiers.

Les divers évènements m’ont amenés aux quatre coins du globe dont aux Jeux Parapan Américains qui ont eu lieu en août dernier à Lima, Pérou.  Plusieurs équipes, dont celles de basketball en fauteuil autant  féminin que masculin, sont parvenues à se qualifier pour les Jeux Paralympiques de Tokyo. Dorénavant ma mission, à la suite de ma retraite sportive, est d’augmenter la visibilité et notoriété du mouvement paralympique, non seulement au Canada mais à l’international. Cette vitrine permet d’éduquer les Canadiens sur les parasports et d’offrir des modèles à nos jeunes.

Pendant ce temps, ma conjointe Annie profitait de chaque instant de la maternité avec notre petite Mila-Grace.  Elles m’ont accompagné à quelques reprises lors des séjours à l’étranger afin que je puisse à mon tour apprécier ce privilège d’être papa.  Jusqu’à maintenant, notre petite est une excellente voyageuse.

Les prochains mois seront significatifs pour nos para-athlètes canadiens.  Nous sommes à moins de 11 mois avant le début des Jeux de Tokyo.  Mon conseil est simple, assurez-vous d’être bien entouré et ne sous-estimez pas votre planification d’après carrière. Mais surtout, amusez-vous!  Vous vivez les plus beaux moments de votre carrière sportive.

À bientôt et bonne préparation à tous les athlètes,