Retour sur notre participation au Parcours Développement Durable Montréal

Retour sur notre participation au Parcours Développement Durable Montréal

Il y a un an, Blue Bridge participait au Parcours Développement Durable Montréal. Retour sur l’année qui vient de s’écouler…

Entrevue de Xavier Lecorgne, conseiller en développement durable, avec notre Directrice aux affaires juridique, Julie Elmlinger.

  • Un an après, quel regard portez-vous sur votre participation au Parcours Développement Durable ?

Le Parcours Développement Durable (le « Parcours ») nous a offert une expérience très enrichissante. Plus particulièrement, nous avons apprécié toutes les personnes que nous y avons rencontrées. Face au pessimisme ambiant vis-à-vis de l’environnement, ce fut fort agréable de côtoyer des dirigeants d’entreprises ayant à cœur d’investir énergie et ressources pour intégrer le développement durable à leur modèle d’affaires.

  • Quel a été l’apport/l’apprentissage le plus important/conséquent du parcours à vos yeux ?

Les apports les plus importants sont venus des experts de tous les horizons, nous offrant des formations et des ateliers sur une panoplie de sujets.

Les principaux apprentissages ont découlé de la formation collective sur le développement durable. Nous avons également grandement bénéficié des outils mis à disposition. Cela nous a permis d’intégrer les principes du développement durable et de les mettre en pratique au quotidien.

Le coaching sur l’approvisionnement responsable a également constitué un apport important du Parcours, puisqu’il nous a permis de travailler sur notre approche face à nos différents fournisseurs et à nous guider dans nos choix de produits et services.

  • Que vous a apporté le programme ÉCORESPONSABLE, dont la préparation de la certification est intégrée au Parcours Développement Durable ?

Le programme et la certification Écoresponsable nous ont outillés et ont permis d’encadrer nos réflexions sur le sujet du développement durable.

Chez Blue Bridge nous voyons également la certification comme un potentiel levier de développement des affaires. En effet, ces dernières années, des appels d’offres auxquels nous avons répondu intégraient des questions sur les pratiques écoresponsables. Nous pourrons désormais nous démarquer vis-à-vis de nos compétiteurs sur ce type de critère de sélection.

  • Quel était votre état d’esprit avant d’intégrer le Parcours Développement Durable et qu’avez-vous accompli depuis votre inscription ?

Avant d’intégrer le Parcours, nous étions intrigués et souhaitions nous outiller sur le sujet pour mettre en place des pratiques écoresponsables.

Depuis, plusieurs initiatives ont été mises en place chez Blue Bridge :

  • Un comité écoresponsable a vu le jour et se réunit plusieurs fois par an afin de suivre l’avancée des différents chantiers du plan d’action ;
  • Blue Bridge est désormais certifiée carboneutre. Nous allons faire en sorte de conserver cette certification en nous efforçant de limiter nos émissions de GES et en les compensant ;
  • Nous avons obtenu le niveau 1 de la certification Écoresponsable, décerné par l’organisme Ecocert ;
  • Nous considérons davantage le développement durable en matière d’approvisionnement ;
  • Dans nos bureaux, nous avons remplacé les bouteilles en plastique et en vitre à usage unique par des fontaines d’eau filtrée et un appareil pour gazéifier l’eau ;
  • Nous avons organisé des rencontres et des formations en interne pour sensibiliser les employés, en invitant notamment les responsables de notre Éco-Quartier Peter-McGill à venir former nos employés, et en organisant une journée de plantation d’arbres sur le Mont-Royal avec l’organisme Les Amis de la Montagne.
  • Avez-vous observé des changements au sein de votre culture d’organisation vis-à-vis du développement durable ? Et si non, de votre point de vue, quelles en sont les raisons ?

Depuis notre participation au Parcours, le sujet du développement durable est fréquemment abordé chez Blue Bridge. Les différentes activités du Parcours ont généré des discussions sur le sujet. Aujourd’hui nous sommes enthousiastes à l’idée de mettre en œuvre notre plan d’action.