Athlètes et gestion des finances- continuer de réaliser ses rêves

Athlètes et gestion des finances- continuer de réaliser ses rêves

Andréanne Gagné

Responsable du développement de la clientèle sportive

andreanne.gagne@bluebridge.ca

Il n’est pas rare de voir des athlètes professionnels déclarer faillite au cours de leur carrière et même après. La gestion de patrimoine d’un athlète requiert une préparation particulière afin de leur permettre d’évoluer en toute sécurité. Caroline Rhéaume, Avocate fiscaliste et présidente de Fortunae International, services conseils aux athlètes, répond à nos questions et explique l’importance d’une bonne gestion afin de rester performant.

 

  • En quoi la gestion des finances ou du patrimoine d’un athlète professionnel est-elle différente de celle d’un client régulier ?

Ce qui distingue la gestion des finances d’un athlète professionnel par rapport aux autres clients est la durée de la carrière, donc la période au cours de laquelle l’athlète gagne des revenus importants.  La retraite est généralement plus longue que la carrière sportive. L’argent que l’athlète amasse durant sa carrière devra alors être suffisant pour subvenir à ses besoins et ceux de sa famille tout au long de sa vie. Il faut donc opter pour une gestion du risque très disciplinée.

 

  • Selon-vous, pourquoi l’argent est-il encore un sujet tabou chez les athlètes ?

Probablement par peur du jugement des autres. Que diront les gens, les partisans s’ils apprennent combien gagne l’athlète ?

 

  • Comment préparer les athlètes à des événements inattendus qui peuvent affecter leur carrière rapidement (blessure, pandémie, etc) ?

Il faut s’assurer que l’athlète conserve des sommes pour l’épargne, même en début de carrière, et même si les revenus ne sont pas si élevés. Pour ceux qui gagnent de bons revenus, il faut maintenir un style de vie raisonnable. Les athlètes doivent penser à leur après-carrière très tôt.

L’athlète devrait aussi établir une relation de confiance avec conseiller en placement, un expert en planification financière ou une équipe qui connaît bien la gestion de patrimoine dès qu’il commence à gagner des revenus, pour obtenir les conseils adéquats.

 

  • Quels sont les facteurs à considérer pour les clients-athlètes ?

Étant donné leur visibilité, leur popularité, le fait qu’ils mettent la majeure partie de leurs temps et efforts dans leur sport et qu’ils ne s’occupent pas toujours de leurs finances, les athlètes peuvent se retrouver dans plusieurs situations problématiques. Ils doivent en être conscients avant que cela arrive, afin de pouvoir prendre les mesures adéquates.

Ils doivent considérer les facteurs suivants :

  • S’ils gagnent des revenus dans plusieurs pays, ils doivent vérifier leurs obligations fiscales pour chaque pays et payer leurs impôts.
  • Si des amis et la famille leur demandent de l’argent, il faut avoir une réponse adéquate
  • Si des amis ou la famille leur présentent une idée d’entreprise ou le projet d’investissement du siècle, il est crucial de faire vérifier le tout par des professionnels avant de mettre des dollars dans l’aventure.
  • En cas de séparation ou de divorce, quels seront les effets sur leur patrimoine ? La signature d’un contrat de mariage est recommandée.
  • Comme les athlètes ne sont pas à l’abri de poursuites judiciaires ou de la signature d’un mauvais contrat, ils doivent mettre des structures en place pour protéger leurs actifs.

 

 

  • Quels seraient vos conseils pour les jeunes athlètes professionnels par rapport à la gestion de leur carrière et de leur portefeuille afin de s’assurer un avenir aussi brillant que leur carrière sportive ?

Ce n’est pas combien l’athlète gagne qui importe, mais combien il conserve entre ses mains. Même si au début, l’athlète ne peut pas épargner d’importantes sommes d’argent, il faut se rappeler que l’on peut faire de l’argent avec de l’argent. C’est le principe du rendement composé.

Il est important pour l’athlète de se voir comme un entrepreneur. Il est utile de développer de bonnes relations avec les commanditaires et les entreprises qui pourraient vouloir s’associer à l’athlète une fois à la retraite.  Pensons aux grandes marques de vêtements, d’articles de sports et aux compagnies qui veulent accroître la visibilité de leurs produits. Les athlètes ont des qualités très appréciées de ces entreprises et des employeurs comme la discipline, la détermination, la résilience, la patience et leur faculté de résoudre des problèmes. Ils ont beaucoup à offrir.